L’inhumanité du Centre de Rétention Administrative de Rennes

                                                                        (photo : rennes.maville)

La semaine dernière, de nombreuses personnes enfermées au CRA de St-Jacques-de-la-Lande se sont déclarées en grève de la faim. En effet, par cet acte elles souhaitaient dénoncer la brutalité des traitements qui leurs sont infligés.  Ce n’est pas la première fois qu’une grève de la faim éclate dans ce CRA pour des raisons similaires, la précédente remontant à 2016.

Contrairement à d’autres villes, les personnes enfermées à Rennes ne sont pas prévenues de la date de leur expulsion dans leur pays d’origine. Le jour J elles sont réveillées en sursaut,  menottées brutalement et mises dans l’avion, bien souvent sans pouvoir prendre leurs affaires.

Très régulièrement, des enfants sont aussi emprisonnés au CRA, y compris des bébés, en dépit du droit européen. La France est régulièrement sanctionnée à ce sujet. Mais rien ne change.

Le nombre de prisonniers au CRA de Rennes augmente d’années en années. Durant les 4 premiers mois de 2018, 400 personnes y ont été détenues

Cette situation va empirer avec la nouvelle loi « Asile-immigration » qui prolonge la durée autorisée de rétention de 45 à 90 jours. Nos députés locaux, et notamment Florian Bachelier, dont le CRA est sur la circonscription, ont voté des deux mains cette loi liberticide, décriée par toutes les associations qui luttent pour le respect des droits humains (dont Amnesty International). Pire, ils s’en réjouissent même, montrant qu’au-delà des effets de communication, leurs choix politiques sont durs et antisociaux.

Nous rappelons notre opposition à l’enfermement des sans-papiers et soutenons les associations locales qui s’engagent quotidiennement sur ce sujet.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s