Interrogations sur l’accessibilité et la sécurité des transports, intervention de Yannick au Conseil de Rennes Métropole du 5 avril 2018

Monsieur le Président, M. le Vice-Président en charge des transports,

Au début de la mise en place du nouveau marché des transports, Rennes Métropole procède aux ajustements nécessaires pour la bonne mise en œuvre de ce marché sur l’année 2018. Les mesures citées sont précises et détaillées. Elles concernent des dispositions  de natures différentes qui couvrent bon nombre des aspects de ce marché.

La volonté de diversification de l’offre et de calage des circuits de transports existants est forte. J’ai toutefois, parmi la liste des plans d’action proposés, des interrogations et des remarques.

Le titre III du document énumère les études et objectifs. Parmi ces objectifs il y a les questions relatives à la sécurité, au sein des différentes modalités de transport. Les modalités retenues sont la constitution d’un baromètre et la réalisation d’une marche exploratoire. La sécurité est un sujet vaste et complexe. Elle porte tout autant sur la protection des professionnels (conducteurs, contrôleurs), que sur la sécurité des usagers des transports. Elle concerne aussi les piétons, cyclistes qui sont en proximité du trajet ou des points d’arrêt des bus.

Les mesures que je viens d’évoquer méritent des précisions, notamment la marche exploratoire.  Cette mesure est elle à la hauteur des défis qui sont les nôtres en matière de sécurité des professionnels de transport ?  Il est important qu’à ce stade, la façon dont seront pleinement associés les professionnels, soit précisée. La présence d’agressions désormais assez fréquentes appelle aussi une réflexion et des actions en termes de moyens. Points que ce document préparatoire n’évoque pas.

La sécurité touche aussi les voies de bus. Il y a des points dans la métropole où les voies ne disposent pas  toujours des espaces en largeur adaptés, cela peut aussi concerner des girations, des accès à des voies rapides. Parmi les points d’actions de ce début de marché, en ensuite de façon continuelle, des réflexions et actions relatives à  la meilleure sécurité des piétons et des cyclistes en proximité des voies et des arrêts de bus sont indispensables avec bien entendu l’association des professionnels de terrain.

À l’intérieur du titre IV, il y a un thème  qui porte sur l’information et l’accessibilité. Cette dernière est, pour la qualité d’accès à tous, et le bien être au sein de nos transports, capitale, essentielle. Le chantier du métro avance bien. L’ouverture de la ligne b se prépare. Pour bien anticiper sa mise en service, il faut que soient intégrés dans ce document les aspects relatifs à la compatibilité de l’accessibilité avec le système de portillons anti-fraude (ligne b mais aussi ligne a). Les inquiétudes sur ces points existent notamment de la part du Collectif Handicap 35 (il agrège 49 associations). Il faut les lever rapidement, en lien avec les associations concernées.

Un telle mesure est plus opportune que, par exemple, l’étude envisagée sur la « typologie des fraudeurs »  évoquée dans le titre III dont je doute du caractère éthique et opérationnel.

Je vous remercie de votre écoute et de vos réponses.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s