Pour un meilleur réseau mobile à Rennes, intervention de Jean-Paul au Conseil Municipal du 9 octobre 2017

Madame la maire, chers collègues,

Ce projet de délibération nous permet d’aborder, par extension,  le problème des réseaux de télécommunications mobiles sur la ville de Rennes et plus particulièrement dans le centre-ville.

Tout le monde connait l’évolution de l’ancien siège de la BPO, Place de la Trinité, en hôtel-restaurant de luxe avec le restaurant panoramique vitré en dernier niveau. Il faut savoir qu’à ce jour, trois opérateurs de réseaux mobiles possèdent des antennes sur l’actuelle toiture. Situé dans l’hyper-centre de Rennes où des contraintes architecturales ne permettent pas de placer aisément des antennes, leur suppression sine-die, Place de la Trinité, sans projet de substitution à court terme, va créer une absence de service sur ces trois réseaux pour une bonne partie de l’hyper centre actuellement couvert par très peu de relais.

Nous pensons qu’il appartient à la ville de veiller à ce que les opérateurs de réseaux mobiles ne s’implantent pas ou ne cherchent pas à s’implanter n’importe où, à veiller au respect des principes de précaution vis-à-vis de la santé des habitants mais aussi à la qualité de l’accès aux réseaux de téléphonie mobile.

Sans intervention directe de la ville, même si la règlementation ne lui facilite pas la tâche, la population risque de ne plus pouvoir utiliser leurs téléphones portables dans de bonnes conditions et passeraient d’une situation plutôt moyenne en qualité à une situation en mode dégradé, voire en absence de réseau.

Nous demandons à ce que la ville de Rennes prenne un peu plus de responsabilités dans l’organisation des réseaux antennaires des opérateurs de réseaux mobiles.

Actuellement en technologie 4G pour les meilleurs secteurs, l’arrivée prochaine de la 5G va bouleverser l’approche réseaux/antennes parce que cette technologie nécessitera beaucoup plus d’antenne et des débits plus importants.

Il a bien été imposé une itinérance pour les opérateurs mobiles dans le tracé de la nouvelle ligne de métro, pourquoi ne leur serait-il rien proposé de coordonné et de mutualisé sur d’autres secteurs comme le centre-ville ? D’autant que cette proposition serait nulle en termes de coûts financiers pour notre budget.

Plus la ville s’imposera dans le déploiement de l’architecture réseaux des opérateurs moins nous aurons de problèmes d’intégration paysagère et visuelle et moins nous aurons d’habitants mis devant le fait accompli.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s