Compteurs Linky, laissons le choix aux habitants ! Intervention de Yannick au Conseil Municipal du 20 mars 2017

Cette prise de position intervient après la présentation du vœu suivant par le groupe écologiste. 

 

Madame la Maire, chers collègues,

Le sujet des compteurs communicants, appelés « Linky », demande de la nuance. Nous ne sommes ni de ceux qui accueillent les innovations technologiques comme des révolutions qu’il faudrait valoriser à tout prix, ni de ceux qui refusent toute évolution de ce type pour des raisons philosophiques.

Cependant, force est de constater qu’aujourd’hui la mise en place de ces compteurs, capables de fournir des informations détaillées sur la consommation électrique au fournisseur d’énergie mais aussi d’effectuer certains paramétrages à distance, n’offre pas un des garanties essentielles.

Tout d’abord, et c’est bien expliqué dans le vœu, l’objectif de réalisation d’économies d’énergie n’est tenable qu’à partir du moment où les ménages sont accompagnés pour qu’ils puissent réellement réduire leur consommation, à moins d’acquérir pour quelques dizaines d’euros un appareil adapté. La plupart des gens ne gaspillent pas l’électricité par plaisir mais bien souvent parce qu’ils sont victimes d’une isolation thermique défaillante, d’appareils obsolètes etc. Par ailleurs, nous notons que le fonctionnement en tant que tel du dispositif Linky est plus énergivore que le dispositif classique avec une hausse de la consommation annuelle estimée par l’ADEME de 0.5Tw/h (térawatt).

Ensuite, les compteurs Linky peuvent avoir des effets sur la santé des habitants du fait de l’exposition possible à des champs magnétiques.  Fort heureusement les normes françaises et européennes sont respectées mais rappelons que l’OMS parle d’un dispositif « cancérigène possible », ce qui doit nous contraindre à demander des garanties supplémentaires. Au-delà de cette question, n’oublions pas nos concitoyens souffrant d’électro-sensibilité ; certains cas localement ont déjà montré l’incompatibilité de cette maladie avec les compteurs Linky. Voilà pourquoi la généralisation à 100% de Linky n’est pas possible dans tous les cas.

Notons également que d’un point de vue purement matériel Linky pâtit de nombreux inconvénients. D’abord, la durée de vie des compteurs est de 15 à 20 ans en moyenne, soit trois fois moins qu’un compteur classique, obligeant ainsi à un remplacement plus régulier et donc à une production plus importante. De même, les installations électriques collectives et les appareils des ménages peuvent subir des dommages à cause de Linky. C’est un peu technique mais il faut prendre en compte le fait que ces compteurs intelligents transmettent plus d’informations, donc des fréquences plus importantes, ce que nos câbles électriques ne peuvent pas forcément supporter car ils ne sont pas blindés. Ceci peut donc avoir des conséquences sur le réseau ou les appareils ménagers via la création « d’harmoniques ».

La question du coût de ce changement n’est pas anodine. Le coût global nationalement est estimé entre 5 et 8 milliards d’euros, financés par les fournisseurs d’électricité et donc in fine par les consommateurs eux-mêmes qui verraient leur facture augmenter en moyenne de 2€/mois pendant 10 ans.  Plus directement, le risque de hausse des prix pour les consommateurs est important puisque les factures seront désormais notifiées en Kilo/volt-ampère (kva) et non plus en kilo/watt (kw). Selon les appareils électriques utilisés la puissance requise (kva) sera plus ou moins importante et la nécessité de prendre un abonnement avec un plafond de consommation de kva plus élevé, plus cher, pourra se faire ressentir.

Enfin, d’une manière générale, sur ce sujet, nous devons laisser le choix aux ménages. C’est capital.  Ceux qui le souhaitent doivent pouvoir passer au Linky et ceux qui le refusent doivent pouvoir s’en passer. Dans tous les cas, il faut une information de qualité sur ce sujet et en tout état de cause les cas d’intrusion sur des propriétés privées pour changer les compteurs sans autorisation des habitants sont inacceptables et doivent être proscrits.

Du fait que le voeu ne propose la possibilité du libre choix,  par les usagers, d’installation ou non de ces compteurs, nous ne pouvons le soutenir. Nous nous abstiendrons.

Merci de votre écoute.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s