A propos du transport au sein de Rennes Métropole, intervention de Yannick au Conseil du 19 janvier 2017

diapo5_des_deplacements_faciles

(photo : sncf.com)

Monsieur le Président, chers collègues,

Les cinq présentations effectuées ce soir témoignent de la diversité, de la complexité du sujet de la mobilité au sein d’une métropole de notre taille. Ces documents sont bien faits,

clairs, mais nous ne les avons reçu qu’hier, il est difficile d’analyser les problématiques qu’ils dégagent en si peu de temps. D’autant que les sujets traités sont d’ordres différents, ils portent sur les usages (photographie des mobilités), les modalités de déplacements (vélos, bus électriques), et sur un premier niveau d’étude de faisabilité quant aux structures lourdes de transport à l’échelon métropolitain. 

La croissance en taille urbanisée de la métropole, la croissance bien sûr en nombre d’habitants (es) nécessite de façon forte et volontaire ce travail de prospective. Nous devons prendre en compte ces effets « masse » mais aussi l’effet temps. C’est l’essence même de la prospective. Le temps de la réalisation de projets bien entendu et aussi le temps qui petit à petit change profondément le paysage et aussi les contraintes et leurs conséquences.

Il faut noter dans la présentation mais aussi de la politique qu’elle illustre un investissement prometteur dans la mise en place de bus électriques, avec une période d’essais et d’ajustements. Il aurait d’ailleurs été intéressant qu’une présentation de cette nature donne des éléments sur l’autonomie en heures, en Km, de ces bus même s’il s’agit bien ici d’une période d’essais et de probation. C’est en termes de prospective assez essentiel. Sur le principe, tendre vers un parc de bus électrique me semble pertinent compte-tenu des problèmes de particules rejetés par les bus classiques.

La politique du vélo est aussi quant aux modalités examinées ce soir, un point clé. Le souhait des habitants de la Métropole est ici important. Le défi est à la fois dans le confortement des km équipés et dans la sécurité des déplacements en vélo dans Rennes mais aussi dans les liaisons inter-communales. Sur ce point le diaporama reste assez flou. Il n’indique pas au delà de la volonté politique affirmée des éléments quantitatifs en termes d’objectifs opérationnels, de budget et de calendrier. Par exemple, une mobilisation citoyenne demande depuis des années une piste cyclable entre Noyal-Chatillon et Rennes. De la même manière, comment dois-je faire si je veux aller en vélo discuter avec Monsieur Kerdraon à Pacé ou avec Monsieur Bouloux au Rheu ?

Enfin pour rester sur ce sujet et au regard de ce qui a été évoqué, il y peu, dans la presse, cf. n° de décembre 2016 du Mensuel de Rennes, il est opportun qu’il y ait une clarification de l’avenir de VéloStar. Ce concept qui est en œuvre depuis l’année 2009 n’est pas du tout évoqué dans le diaporama. Est-ce un signe ? Bien sûr le système du VéloStar actuel est perfectible, il ne doit pas rester renno-centré, mais il trouve une vraie utilité auprès de nombre de nos concitoyens. Une clarification de votre part est nécessaire.

Le sujet qui m’est apparu le plus complexe mais extrêmement impactant pour l’avenir est celui du TREM (RER Rennais). La question de la structuration des transports lourds est déterminante. Le diaporama l’illustre, le sujet est coûteux et doit mobiliser sans doute de façon plus importantes voire plus bloquantes que pour d’autres projets, une pluralité d’acteurs (SNCF Réseau pour les voies, le foncier, SNCF pour ses projet cf. sur ce point le projet LNOBPL : Liaisons Nouvelles Ouest Bretagne, PdL, l’Etat, les communes et les EPCI).

Le schéma de faisabilité présenté repose par le biais de la valorisation technique et fonctionnelle du réseau existant sur un projet en étoile. Ses branches sont les cinq axes de la distribution historique des chemins de fer à partir de Rennes. La stratégie retenue est celle de leur optimisation. C’est un beau projet, que nous portions en 2014, qui serait une réelle avancée puisque 16 communes de notre métropole et 8 des 12 quartiers rennais sont concernés par ces lignes de chemin de fer. Bien entendu, les obstacles ou à tout le moins les difficultés sont nombreux : la faible compatibilité de l’accroissement d’un flux régional avec l’usage conjoint sur ces mêmes lignes du TGV (parties ouest et sud), le coût des investissements (près d’un milliard d’euros pour les cinq axes confondus).

La philosophie qui sous tend cette étude de faisabilité est celle de la centralité de Rennes et de son axe vers Paris. Il nous faut me semble t-il raisonner différemment. La vitalisation économique du territoire passe aussi par un développement économique diffus, pluriel, maillé sur son espace géographique (micro et petites entreprises, services publics, prestation de proximité). Cette vision plaide pour une réflexion sur un schéma de développement des transports en commun basé sur des liaisons transversales, circulaires autour du centre de Métropole et pas seulement de la périphérie vers le centre. Il faut tendre vers des communes interconnectées et sortir de la logique d’un pôle attractif et de villes dortoirs qui l’encerclent. L’étoile doit se transformer en toile d’araignée.

Le diaporama présenté n’évoque pas cette hypothèse. C’est dommage et dommageable. Oui, je sais, les coûts seront importants voire colossaux mais dans le cadre d’une vision de l’ordre de la décennie cette hypothèse reste, pour la cohérence de notre ensemble urbain, pour la valorisation de sa périphérie, essentielle. A ne pas y réfléchir et à ne pas la simuler maintenant et à ne pas commencer à y adapter notre politique foncière nous courons le risque de devoir trouver dans plusieurs années des solutions de repli, coûteuses et polluantes (routes) ou sujettes aux aléas des flux (bus).

Dans la période de réflexion qui est la nôtre il faut aussi explorer cette voie.

Merci de votre écoute.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s