Le CHU de Rennes est malade de l’austérité, il faut réagir

1366201996-u5z

Après 5 mois de grève, les salariés des urgences du CHU de Rennes ne sont toujours pas écoutés.

Pourtant, leurs revendications sont légitimes. Ils réclament des moyens supplémentaires pour que les malades puissent être soignés dans de bonnes conditions.

Comment accepter que 12 lits aient fermé en rhumatologie ? Comment accepter que des patients restent jusqu’à 24h sur des brancards dans un couloir faute de place ?

Les salariés souffrent eux-aussi de cette situation. Faute de personnels et face à des conditions de travail dégradées, les arrêts de travail et problèmes psychologiques se multiplient. Par exemple, aux urgences il y avait par le passé 15 médecins, il n’y en a plus que 5. Il est clair que cela alourdit leur travail et les délais de prise en charge des patients.

À Rennes, la Présidente du Conseil de surveillance du CHU est Madame Appéré. Elle a un droit de regard sur les grandes orientations politiques de l’hôpital. C’est pourquoi nous lui demandons de prendre en compte les revendications des salariés mais aussi de favoriser le dialogue avec la direction afin de trouver une sortie par le haut à cette situation.

Cette situation n’est pas que Rennaise puisque l’austérité en milieu hospitalier frappe l’ensemble des établissements publics de santé du pays. Ce sont 22 000 postes supplémentaires que le Gouvernement menace de supprimer partout en France. Face à cela, une grève nationale est proclamée le 8 novembre. Nous souhaitons renouveler notre total soutien aux salariés du secteur hospitalier.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s