Quand « centre-ville intelligent » rime avec « centre-ville aseptisant », intervention de Jean-Paul au Conseil Municipal du 27 juin 2016

assises-centre-ville-en-mouvement-rennes-2016

Madame la maire, chers collègues,

La tenue des assises de centre-ville nous donne l’occasion de rappeler quelques divergences de fond avec la politique menée à Rennes en matière de « dynamisation de centre-ville ».

Tout d’abord, nous tenons à réaffirmer clairement ici notre opposition à l’interdiction de manifester dans le centre-ville. Cette décision prise très vite sous le coup de l’émotion a, en grande partie, contribué à alimenter les tensions de part et d’autre que tout le monde subit depuis 3 mois.

Notre centre-ville comprend un certain nombre de logements sociaux. Or nous constatons qu’aucun bailleur social ne fait partie des intervenants de ces Assises. Du coup, aucune association de locataires n’est partie-prenante, idem pour des associations de co-propriétaires.

Les 700 commerces concernés par le centre-ville emploient plusieurs centaines de salariés. Si les enseignes sont représentées dans ces assises, aucune organisation syndicale de salarié-es du commerce n’en fait partie.

Notre centre-ville est concerné par un Grand Projet Inutile et Imposé au travers du Couvent des Jacobins. Des habitant-es qui contestent encore ce projet ont notre soutien. De la même manière, ils n’ont pas été invités aux débats lors de ces Assises.

Plus généralement, ces Assises ont démontré que toute parole sortant du cadre établi n’a pas de place. Ces Assises ressemblent à un « entre-soi » posant des questions, nature politique mais vont chercher des réponses plutôt de nature marketing. Ainsi, pour avoir essayé d’apporter une parole contradictoire lors de ces Assises nous pouvons témoigner que la libre expression de citoyen-nes n’est pas de mise dans ce type de structure.

Ce rapide constat confirme un décalage qui grandit dans notre ville quant à son développement urbain. Nous défendions dans notre programme municipal la volonté de « ralentir la ville », nous la maintenons. Nous considérons que la ville, dont son centre, doit rester accessible à tous, nous contestons la « VIPisation » voulue et organisée pour capter du tourisme d’affaires.

Nous voterons contre les 35000€ que la ville souhaite donner à l’Association Centre-Ville en Mouvement.

Merci de votre écoute.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s