Casse du service public de la poste à Rennes, nouvelle étape

d20080728_1-282x400

La Poste vient d’annoncer la fermeture de 7 des 19 bureaux de poste rennais. Nous considérons que c’est une mauvaise nouvelle pour l’ensemble des Rennaises et des Rennais.

Plusieurs arguments sont donnés pour justifier de cette décision.

Le premier est la baisse du nombre d’usagers. C’est une réalité. L’ouverture totale à la concurrence en 2011 n’a évidemment pas aidé. Pour autant, il y a toujours 5800 Rennais qui chaque jour franchissent la porte d’un bureau de poste. Ils méritent un service de proximité de qualité. Le service public n’a pas vocation à être rentable, s’il y a des usagers, il doit y avoir des bureaux de poste.

Le second est la mise en place de « points-relai » dans des commerces de proximité pour suppléer aux bureaux de poste, censée ne rien changer pour l’usager devenu client. La ficelle est grosse. On délègue au privé 80% des activités censées être du ressors du service public. Quid des 20% restants (activité bancaire) ? Comment croire qu’une entreprise dont ce n’est pas le domaine d’activité principal rendra un service de qualité comme celui proposé par la Poste ?

Nous nous opposons formellement à la casse du service public en général et celui de la Poste en particulier. Opposition d’autant plus forte qu’à aucun moment une quelconque discussion avec les usagers, les organisations syndicales ou les élus n’a été envisagée.

Les élus du Parti de Gauche de Rennes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s