Tarification sociale des transports à Rennes Métropole, un vrai pas vers la gratuité …

La nouvelle grille tarifaire des transports du Réseau Star de Rennes Métropole a été totalement revue et votée lors du Conseil de Rennes Métropole du 25 février 2016. Malgré un empêchement professionnel incontournable l’empêchant de siéger, c’est une mesure pour laquelle Yannick aurait voté favorablement.

P1D2785763G

La nouvelle grille tarifaire des transports du réseau Star sur Rennes métropole entrera en application en janvier 2017.

Jusqu’aujourd’hui l’abonnement était soit gratuit pour toute personne seule gagnant en-dessous de 976€ de revenus par mois (1371€ pour un couple, 1650€ pour un couple avec 2 enfants …), soit payant en plein tarif. C’est-à-dire, par exemple, qu’à 976€/mois une personne seule ne paye rien et à 977€/mois elle paye la totalité de l’abonnement. Désormais, il y aura deux tranches de tarification après la gratuité totale pour limiter les effets de seuil.

Ainsi, 2 tranches seront appliquées entre la gratuité totale et le plein tarif. Une première où l’usager ne paiera que 15% du montant de l’abonnement (entre 901€ et 1050€ de revenus par mois pour une personne seule, entre1351€ et 1575€ pour un couple …) et une seconde où il ne paiera que 50% du montant (entre 1051€ et 1200€ de revenus par mois pour une personne seule, 1576€ et 1800€ pour un couple …)

dth(Schéma doc Rennes Métropole)

Cette mesure est la bienvenue dans le contexte actuel de baisse de pouvoir d’achat, puisqu’elle facilite l’abonnement au transport collectif et donc son emprunt à plus de personnes. C’est donc à la fois une mesure sociale mais aussi écologique car le bus et le métro seront désormais moins onéreux que prendre la voiture pour de nouveaux usagers. C’est pourquoi nous soutenons cette démarche.

Un inconvénient tout de même dans cette mesure : le plafond de revenu pour avoir le droit à la gratuité totale est abaissé. Ceci fait que certains Rennais vont devoir désormais payer le transport en commun alors que ce n’était pas le cas avant. En effet, pour avoir le droit à la gratuité, le plafond sera désormais de 900€ de revenus par mois pour une personne seule (1350€ pour un couple, 1620€ pour un couple avec 2 enfants…) contre 976€ auparavant (1371€ pour un couple, 1650€ pour un couple avec 2 enfants…).

Par ailleurs, au-delà des droits à la gratuité totale ou partielle, la grille des différents tarifs selon l’âge de l’usager sera préservée (tarifs « -20ans », « +65ans »…). Nouveauté également, les usagers du réseau Star ne résidant pas dans la Métropole pourront également avoir le droit à 50% de réduction tarifaire s’ils sont bénéficiaires de la la Couverture Maladie Universelle (revenus plafonnés à 783€/mois pour une personne seule par exemple).

Pour nous cette mesure est une étape et non un objectif. C’est une étape vers la gratuité totale des transports. En effet, même si celle-ci n’est pour l’instant pas envisageable budgétairement à Rennes Métropole compte-tenu notamment des lourds investissements dans la ligne B du métro, c’est bien cela que nous devrions fixer comme objectif à moyen-terme. D’autres collectivités ont déjà atteint ce but ; en Ille-et-Vilaine comme à Vitré ou en France comme à Aubagne ou Châteauroux. Certes la taille de ces collectivités avec Rennes Métropole n’est pas comparable ni l’étendue de son réseau de transports. C’est pour ça que l’exemple de Tallin, la capitale estonienne est intéressant avec ses 420 000 habitants (même taille que Rennes Métropole), ses 4 lignes de tram en plus de son réseau de bus. Cette ville est passée en 2013 à la gratuité totale et depuis non seulement elle n’est pas en faillite mais en plus les quartiers périphériques ont largement été désenclavés et la fréquentation du transport a augmenté.

La gratuité totale, pour tout le monde, à l’instar de l’école par exemple, reste donc pour nous un objectif politique majeur car nous considérons que la liberté de circulation est un droit fondamental. Dès lors, il convient de sortir le transport de personnes de la sphère marchande. Conjuguées au développement d’un RER rennais, ce seraient de belles incitations fournies par notre Métropole pour limiter l’usage de la voiture, donc les embouteillages, faire redescendre les taux de pollutions atmosphériques qui dépassent bien souvent les seuils d’alerte sur notre territoire, apaiser le stress engendré par les déplacements domiciles/travail ainsi qu’améliorer le pouvoir d’achat des habitants.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s