Une modification du Plan local d’urbanisme importante, intervention de Jean-Paul au Conseil Municipal du 18 janvier 2015

Le Plan local d’urbanisme est parfois modifié lorsque des projets d’aménagement nouveaux émergent. Il s’agissait ici de valider la 9ème modification du PLU, qui comprenait une cinquantaine de projets urbains, certains bons, d’autres non, ce qui explique notre abstention. Pour en savoir plus, voici la délibération.

logo_plu

Madame la maire, chers collègues,

Ce projet de délibération demande au conseil de donner un avis favorable aux modifications apportées sur les opérations d’aménagement communales (ZAC) et d’émettre un avis favorable à la modification n°9 du PLU.

Parmi l’ensemble des amendements à ce PLU, trois sujets motivent notre intervention.

Tout d’abord sous couvert d’harmonisation métropolitain du logement dit « aidé », intégrant les HLM aujourd’hui appelés PLUS et PLAI, la majorité municipale propose de baisser le nombre de ces logements par une modification de la clef de répartition en passant de 50% à 30% sur les projets de 1000 à 3000m2.

Au rythme où la pauvreté se généralise, autant dire que l’accès à un logement locatif à loyer modéré à Rennes va devenir plus difficile. Ce type de décisions contribue à la gentrification de la ville que nous ne cessons pas de dénoncer.

Nous notons également que certains mots donnent un « sens » particulier au sujet abordé. En effet, quand il est fait état « des servitudes de mixité sociale », cela n’indique pas un esprit animé d’une volonté de partage.

Ces questions de répartition et d’accès aux logements, à loyer modéré ou libre demeurent un axe déterminant pour la vie urbaine. Ce que Rennes a réussi à maintenir en termes de taux de logement social doit être maintenu. L’évolution de notre ville ne doit pas se faire au prix de l’exclusion des moins fortunés. La corrélation logement/travail/transports/services publics intègre la proximité.

Ensuite, sous l’appellation d’adaptation de documents graphiques, nous prendrons l’exemple de l’îlot Volclair/Chatillon.

Il est dit que l’avis demander au conseil intègre les évolutions issues des conclusions et remarques de l’enquête publique. Qu’avons-nous remarqué sur le projet d’extension du LIDL de la rue de Chatillon ?

Tout d’abord sur la forme, les riverains sont tombés sur l’affichette du premier avis d’enquête complètement par hasard, tant cette affichette était hors de vue. Qu’est il écrit sur ce premier avis d’enquête ?

En titre:

« 1er avis d’enquête publique.

modification n°9 du Plan Local d’Urbanisme de la ville de Rennes.

Modification des périmètres de protection des monuments historiques, église Sainte Thérèse et école d’agronomie.

S’en suivent des explications règlementaires, puis, je cite:

 » La prise en compte de nombreux projets d’aménagement nécessitant des adaptations des documents graphiques règlementaires pour les ZAC: Eurorennes, la Courrouze, le Blosne Est, le Mail, le Landry….et pour des projets dans les quartiers Prairies St Martin, Guines-Foch, Villejean, Clémenceau, Sacré-Cœur, rue de Chateaugiron, Auguste Pavie, Antoine Joly, rue d’Antrain (liste non exhaustive. » Voilà ce qui est écrit sur cet avis.

Vous remarquez l’absence de Voclair/Chatillon.

Si dans cette enceinte certains d’entre vous connaissent les procédures et seront peut-être amusés d’entendre cette intervention, se sont-ils déjà mis à la place des habitants.

Du coup, au premier abord, les habitants qui ont découvert par hasard cet avis d’enquête placardé sur le LIDL fermé n’ont pas fait de lien direct avec leur environnement. Il a fallu pousser la curiosité pour se rendre compte qu’en réalité le LIDL fermé faisait l’objet d’un projet d’agrandissement de 1000 à 2400m2, à leur insu.

Voilà pour la forme, vous comprendrez que nous ne pouvons pas accepter que cela se passe de cette façon. L’application des modalités de publicité règlementaires sont à revoir, le respect des habitants passe avant tout.

Maintenant, sur le fond de ce projet, nous ne comprenons pas l’entêtement de renforcer une surface commerciale dans un lieu enclavé entre la rue de Chatillon, la rue Maurice Bernard, la rue Jean Le Ny et le Bd Volclair, sans oublier le Bd Albert 1er qui se termine par un stop, face à la propriété vouée à la démolition.

L’offre commerciale abondante dans ce secteur combinée aux complications et dangerosités de la circulation rendent ce projet totalement incompréhensible.

Le projet d’un LIDL à 2400m2 peut être retourné dans tous les sens, y compris pour soulager les habitants de la rue Jean le Ny, pour le rendre « acceptable », il n’empêche que tout ce secteur va souffrir de cette densification. Nous pensons que ce projet n’aurait dû concerner que la surface actuelle et sauvegarder la propriété arborée de 1000m2 qui pourrait servir à autre chose dès lors que les propriétaires veulent vendre. A quoi sert la préemption de la ville sinon de veiller à ce que n’importe quoi ne se construise pas.

Dans ce cas précis, l’agrandissement de cette surface commerciale relève du « n’importe quoi ».

Troisième sujet, le projet de construction rue de Chateaugiron d’un ensemble de 140 logements dans une zone enclavée et peu encline à la densification peut laisser perplexe. Les usagers des structures scolaires et les riverains ont raison de s’y opposer. Là aussi la question du plan de circulation se pose puisque aucune issue n’est possible en dehors de la rue de Chateaugiron. Quand on connait les difficultés de circulation dans cet espace fermé par le rue de Vern, de Chateaugiron et Mouezy, la pertinence d’un tel projet enclavé laisse perplexe.

Compte-tenu des modifications problématiques que nous venons d’exposer, nous nous abstiendrons.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s