Crèche « Les Petits Rennais », ce n’est pas à la ville de financer ! Intervention de Jean-Paul au Conseil Municipal du 23 novembre 2015

architecte-creche-aeroville-section-grands-xl                                                     (photo : )

Madame la Maire, chers collègues,

Nous ne pouvons bien entendu pas contester la création d’une nouvelle crèche, d’autant que, comme nous l’avons souvent pointé, la demande excède l’offre au sein de notre ville.

Cependant, subventionner une crèche organisée par l’association de petits et gros commerçants Le Carré rennais pose deux questions.

Premièrement, comme pour toute crèche d’entreprise, la crèche des Petits Rennais est mise en place prioritairement pour les commerçants et salariés de commerçants comme l’indique l’article 3 de la Convention qui lierait la Ville à l’association : « une attention particulière sera portée aux commerçants ou aux salariés de commerçants ». Alors que pour une entreprise ou un groupement d’entreprises cela peut paraître légitime, est-ce le rôle de la Collectivité de financer une crèche qui privilégie certaines familles à d’autres ?

Deuxièmement, nous nous interrogeons sur la cohérence géographique du changement de local. Bien entendu nous comprenons que le local situé au Colombier n’est plus adéquat, mais proposer comme nouvel emplacement des locaux rue de Flandres à Villejean surprend quand on connait le faible nombre de commerces situés dans cette zone.

En conséquence, nous nous abstiendrons sur cette délibération.

Merci de votre écoute.

Publicités

2 réflexions sur “Crèche « Les Petits Rennais », ce n’est pas à la ville de financer ! Intervention de Jean-Paul au Conseil Municipal du 23 novembre 2015

  1. Monsieur,

    Bravo vous avez gagné !!

    Les commerçants n’ont plus de priorité à la crèche « Le Carré des Petits Rennais ». Donc vous avez sûrement des réponses à nous apporter quand une commerçante travaille du lundi 14h au samedi 17h (départ de la maison le matin 8h30, retour 20h pour les jours de la semaine) et qu’elle souhaite aussi avoir des enfants. Comment fait-elle pour faire garder ses enfants ? Quelle solution proposez-vous ?

    Parce qu’en face de l’injustice que vous semblez dénoncer, elle en subit des quantités d’autres au quotidien : cotisations RSI absolument énormes pour une très mauvaise protection sociale (en gros elle paye celle des autres), très mauvaise retraite, taxes supprimées puis remplacées par une autre plus chère, pas de protection chômage en cas de dépôt de bilan… Le tout pour un revenu très loin de ce que peuvent gagner certains dans leur beau bureau de Rennes Métropole.

    Pour une fois que les commerçants avaient un mini avantage, on leur supprime !! Scandaleux !!

    Alors si il faut supprimer les avantages de toutes les corporations, ayez le courage de supprimer aussi ceux de vos « camarades », ceux des associations « de gauche » et là on fera de vraies économies !!

    J’espère que vous aurez le courage de me répondre, de ne pas faire de politique, mais de parler concrètement avec des gens, voire de me rencontrer. Par contre je viendrez avec mes 2 enfants, car je n’ai pas de solutions de garde…

  2. Bonjour Madame,

    bien entendu si vous souhaitez nous rencontrer c’est avec plaisir, notre bureau est au 5 rue de juillet à Rennes, nous n’avons pas la chance malheureusement d’en avoir à Rennes Métropole ! N’hésitez pas à nous contacter au 02 23 62 13 76.

    Concernant les crèches, nous nous battons pour qu’il y ait une offre publique qui satisfasse la demande. Autrement dit nous approuvons toute création de crèche communale et continuons à plaider en faveur de nouveaux établissements. Dans ces circonstances vous pourriez, comme n’importe quels parents, y placer vos enfants.
    Bien sûr il est tout à fait possible que les entreprises ou associations d’entreprises puissent créer leurs propres crèches ; mais l’argent public, limité, doit, selon nous, être accordé en priorité aux crèches municipales. D’autant que le Carré Rennais a largement les moyens de financer seul cette crèche.

    Concernant les autres difficultés que vous pointez concernant les artisans et commerçants, elles sont en effet scandaleuses. Même s’il ne s’agit pas de compétences municipales, sachez que nous militons sur le plan national pour une évolution qui aille vers plus de protection sociale. Nous pouvons développer avec plaisir sur ce point.

    Cordialement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s