Manœuvre politicienne de la droite, pour nous l’aéroport à NDDL c’est NON ! Intervention de Jean-Paul au Conseil Municipal du 23 novembre 2015

Le groupe alternance 2020 avait déposé le Voeu suivant, rejeté par la Majorité et nous-même

XVM3585b072-7f39-11e5-b1bb-a00feb42b1b3

Madame la Maire,  chers collègues, Monsieur Plouvier,

Nous intervenons bien sûr en tant qu’élus municipaux mais aussi en tant que membres du Cédpa, le Collectif des élus qui doutent de la pertinence du projet d’aéroport.

Ce vœu dépasse l’entendement.

Déjà, parce qu’il est avant tout politicien avant d’être politique essayant, à l’approche des élections régionales, de diviser EELV et le PS pour espérer gagner la région, n’est-ce pas Monsieur le Directeur de campagne, ce qui n’est pas digne de notre Conseil Municipal. Mais après tout, cela ne nous concerne pas.

C’est surtout sur le fond que ce vœu nous paraît hallucinant. Vos ventez le projet d’aéroport à NDDL en arguant qu’il est porteur d’avenir pour nous territoires et les habitants. Vous êtes-vous déjà promenés dans les communes au Nord de Nantes ? Et en particulier à NDDL ? Partout dans les jardins il y a des panneaux contre le projet d’aéroport, les habitants sont majoritairement opposés au projet, raison pour laquelle le gouvernement exclue l’idée même d’un référendum sur la question. Quant à l’avenir de nos territoires, une zone humide comprenant une biodiversité riche mais aussi de nombreuses terres agricoles ne mérite-t-elle pas d’être préservée ?

Votre argument sur le fait d’éviter de passer par les aéroports parisiens pourrait être entendable s’il n’y avait pas d’aéroport dans la région. Comme vous le savez certainement, les aéroports de l’Ouest sont sous-utilisés. La fréquentation de l’aéroport de St Jacques n’excède pas 50%, celle de Nantes Atlantique 80%, sans parler même de celui d’Angers qui, avec seulement 5000 passagers par an a une fréquentation de seulement 10% !

Enfin, comme toujours, sans grande surprise, nous avons le droit au chantage à l’emploi. Nos pauvres jeunes qui sont obligés de quitter Rennes parce qu’il n’y a pas de boulot mais grâce aux entreprises qui sont impatientes d’arriver à Rennes par avion via NDDL,  ils sont sûrs de ne pas pointer à Pôle Emploi. Tout cela relève du dogme. On aura beau favoriser de toutes les manières possibles et inimaginables la venue d’entreprises sur notre territoires, perdurant ainsi la logique de compétition entre les régions, tant que les gens n’auront pas d’argent pour consommer, ces entreprises ne feront pas de chiffre et donc n’embaucheront pas. Le problème ne vient pas de l’offre mais de la demande.

Vous l’avez compris, pour nous ce vœu c’est un NON en lettres majuscules.

Merci de votre écoute.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s