Déclaration au Conseil Municipal du 24 novembre 2014

Vous pouvez écouter la déclaration commune des élus du Front de Gauche sur la question de la démocratie locale et de la mort de Rémi Fraisse,  d’une durée de 5 minutes (à partir de 41mn50), en cliquant sur ce lien :

 

Madame la Maire, chers collègues,

Le contexte politique est lourd. Un militant politique, est décédé en défendant ses convictions. Cette situation n’est pas banale, elle est symptomatique d’un climat politique qui ne fait que se dégrader.
Le drame de Sivens pouvait être évité. Le ministère de l’intérieur porte une responsabilité directe en termes de stratégie de la tension sur le terrain, avec notamment avec le tir de dizaines de grenades offensives. Celles-là mêmes qui étaient déjà à l’origine de la mort d’un militant anti-nucléaire à Creys Malville en 1977. La criminalisation quasi systématique des mouvements sociaux ne pouvait qu’entraîner ce genre de drame. Les militants politiques, syndicaux, associatifs qui manifestent ne sont pas des délinquants Madame la Maire, à Sivens comme à Rennes ou Notre-Dame-des-Landes. Il est étonnant d’assister à une telle répression, alors les militants de la FDSEA du Finistère peuvent détruire la MSA et le centre des impôts à Morlaix sans subir la moindre inquiétude judiciaire.
Interdire une manifestation, déployer un arsenal digne d’une situation insurrectionnelle et fermer une université pour empêcher une assemblée générale de se tenir revient à  jeter de l’huile sur le feu. Manifester ne dépend pas d’une autorisation que daignerait accorder un pouvoir local ou national, c’est un droit fondamental.
Puisque l’argument budgétaire semble important par les temps qui courent, était-il nécessaire de déployer un hélicoptère plusieurs heures et des centaines de CRS pour rien ? De même est-il opportun de se lancer dans des grands projets inutiles comme Sivens, le Centre des Congrès, le projet Euro-Rennes pour ne citer que les exemples les plus locaux. Pourquoi la population n’a-t-elle pas été consultée sur ces projets ? –
A une politique basée sur l’intimidation et la répression, nous opposons la nécessité du libre débat, de la démocratie la plus directe possible, de la confrontation des points de vue. Nous ne serions même pas en train d’évoquer la mort de Rémi Fraisse si une réelle concertation avec la population avait été menée avant de lancer la construction du barrage du Testet. Bien entendu, pour nous une réelle concertation va bien au-delà des réunions publiques obligatoires où le maître-d’œuvre et les élus viennent expliquer le projet et répondent qu’il est trop tard quand on leur propose une idée alternative, mais d’une réelle concertation.
De même, les discussions avec les habitants de Sainte Anne lors de votre réunion publique salle de la Cité mardi dernier auraient pu être plus calmes si l’avis des rennais avait été demandé avant de se lancer dans ce projet faramineux qu’est le centre des Congrès.

2ème partie
Pourquoi la votation prévue courant du 1er semestre 2015 ne concerne telle que des quarts d’heures de temps scolaire ? Pourquoi les grands projets ne sont jamais soumis au débat et au vote des habitants de Rennes Métropole ? Espérons que nous pourrons évoquer ce sujet sereinement avant la fin des Assises de la démocratie locale.
L’implication populaire est la clé à bon nombre des maux qui rongent notre pays aujourd’hui. Qu’il s’agisse de l’abstention mais aussi de la violence parce que certaines personnes ont le sentiment que c’est le seul moyen de se faire entendre. Madame la Maire, si vous voulez marquer votre mandat dans l’histoire de Rennes, redonnez le pouvoir aux rennaises et aux rennais, démocratisez réellement  notre ville et nos institutions et faites de Rennes un exemple.
Rémi Fraisse, militant est mort en défendant ses convictions. Nous  espérons que ce fait tragique serve de leçons à l’avenir. La crédibilité de la démocratie est à ce prix.
Parce que la mort de ce jeune homme impose à tous, responsables et militants décence et respect, nous souhaitons lui consacrer notre dernière minute d’intervention par un silence collectif de cette salle.
Je vous remercie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s