Négawatt, le scénario nécessaire à une transition énergétique réussie

Intervention de Valérie Faucheux – Délibération 21 du Conseil d’agglomération du 20 novembre 2014.

1/ Délibération 21 : Développement durable du territoire – Animations sur la transition énergétique dans Rennes Métropole – Association « IVINE » – Subvention

L’association IVINE, Fédération départementale de France Nature Environnement, met en place et coordonne, avec des associations locales de protection de l’environnement des communes de Rennes Métropole, un ensemble d’animations pour le grand public autour des principes Négawatt (sobriété des consommations, amélioration des performances thermiques et développement des énergies renouvelables) à partir de réalisations concrètes et reproductibles. Celles-ci prendront la forme de balades découvertes et de conférences qui se dérouleront à l’hiver 2014 et au printemps 2015. Le budget de l’opération pour les actions proposées sur Rennes Métropole est évalué à 10 990 €. L’association sollicite l’octroi d’une subvention.
Le Conseil est invité à décider l’attribution d’une subvention d’un montant de 2 250 € à l’association IVINE, en soutien à l’organisation d’animations sur la transition énergétique dans Rennes Métropole en 2014-2015.

2/ Intervention de Valérie FAUCHEUX
Négawatt, le scénario nécessaire à une transition énergétique réussie
transition-énergétique

Monsieur le Président, cher-es collègues,

Je suis ravie de voter cette trop modeste subvention à Ivine. Elle est la preuve du début de prise de conscience de notre agglomération des enjeux que nous allons devoir tous affronter à savoir l’augmentation inéluctable du coût de l’énergie pour les ménages et la collectivité, l’épuisement programmée des ressources fossiles et fissiles, l’urgence des changements climatiques et leurs multiples impacts environnementaux, économiques et donc sociaux.

Nous avons raison de faire confiance à Ivine. Les membres de cette fédération d’associations sauront parfaitement promouvoir auprès du grand public des actions visant à la sobriété énergétique.
Mais il serait complètement illusoire de penser que ces actions seules suffiront à relever les défis que j’ai énuméré plus haut. Ce n’est qu’un des axes de l’excellent scénario Négawatt. J’estime que nous ne pouvons pas nous reposer uniquement sur les actes volontaires de citoyens conscientisés. Notre agglomération, comme maître d’œuvre d’opérations d’aménagements multiples dans nos communes doit porter une politique volontariste en matière d’efficacité énergétique. Tout bâtiment construit devrait avoir pour objectif désormais d’être au mieux à énergie 0 voire mieux à énergie positive. Nous devrions aussi promouvoir dans les zones d’aménagement des équipements de production d’énergie renouvelable. Nous avons eu hier soir en commission aménagement la présentation du projet d’Eurorennes. Pas un panneau photovoltaïque n’est envisagé ! Pourtant, c’est bien dans le cadre du scénario Négawatt que nous votons cette subvention. Celui-là même qui, à juste titre, estime nécessaire pour une transition réussie d’atteindre en 2050 le chiffre de 90% des besoins couverts par les énergies renouvelables.

Enfin, si je peux apparaître critique, je tiens à faire part de ma satisfaction de la référence dans cette délibération à Négawatt dont un des axes principaux consiste à démontrer qu’il est nécessaire et possible de sortir du nucléaire, et ce sans revenir à la bougie, comme le disent leur détracteurs. A l’heure où EDF repousse la mise en route de l’EPR à Flamanville (et c’est tant mieux,), à l’heure où Areva avoue ses graves déficits prouvant que le tout nucléaire n’est pas rentable, à l’heure où les survols par des drones de nos centrales prouvent l’insécurité constante et le danger permanent de cette industrie, je fais le vœu que notre agglomération se prononce pour l’arrêt du projet EPR et la non reconduction des réacteurs vieillisants, 1ère étape vers la sortie du nucléaire.

J’ai bien conscience du long chemin à parcourir. Et pour mieux comprendre et discuter de ces questions, pourquoi n’engagerions-nous pas un débat au sein de notre instance. Faisons confiance aux associations avec lesquelles nous travaillons comme Ivine, l’association Négawatt, Sortir du nucléaire pour animer un tel débat.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s