Ordures ménagères : des habitants dans l’impasse

Ouest-France – vendredi 10 octobre 2014

Allée Jacques-Cartier, les bacs à ordures seront regroupés à l’entrée de l’impasse. Rennes métropole généralise cette mesure, pour éviter un accident quand le camion recule. Les riverains grognent.

J.Cartier

L’allée Jacques-Cartier, dans le quartier Sainte-Thérèse, compte cinq blocs d’immeuble et une vingtaine de maisons individuelles. Les habitants sont en colère, car ils ont appris que le service de ramassage des ordures ménagères ne serait plus assuré dans leur rue.
« Rennes métropole et la société Sita Ouest ont décidé unilatéralement de mettre des conteneurs à l’entrée de l’allée, là où ils avaient prévu d’installer des jardinières de fleurs », écrivent ces riverains, dans un courrier adressé aux élus, accompagné d’une pétition.

« Un diktat », selon les riverains

Pour eux, il s’agit, ni plus ni moins,« d’un diktat qui serait dû à un désir d’accroître la sécurité des agents chargés du ramassage. Les camions n’auraient plus le droit de faire des marches arrière, alors qu’il n’y a jamais eu d’incident ».
Un raccourci un peu rapide, à écouter Olivier Dehaese, le vice-président de Rennes métropole chargé de l’énergie et des déchets.
« Nous n’avons pas eu à déplorer d’accidents graves, mais ces mesures sont nécessaires. » Les métiers de la collecte des ordures ménagères sont aussi accidentogènes que ceux du bâtiment et travaux publics. Chaque année, en moyenne, on dénombre une dizaine de décès en France. Au point que la Caisse nationale d’assurance-maladie (Cnam) a adressé des recommandations aux collectivités locales pour éviter les accidents.

« La sécurité avant tout » pour les élus

Entre 2002 et 2010, 470 points ont été supprimés sur le territoire de la métropole, là où les manœuvres étaient dangereuses.
Pour la Ville de Rennes, 270 points ont été repérés ; 90 % d’entre eux ont été supprimés. « Nous devons assurer la sécurité de chacun. Pas seulement les agents chargés de la collecte, souligne Olivier Dehaese,mais aussi les habitants qui circulent à proximité de la benne. »
Dans plusieurs impasses, le problème a été réglé. Les camions n’entrent plus, les bacs sont regroupés en entrée de voie. C’est le cas, par exemple, allée du Thabor ou allée Montadizé. Pour l’allée Jacques-Cartier, la mesure n’entrera pas en vigueur avant le début 2015, mais les habitants pointent déjà des désagréments.
« Certains d’entre nous sont octogénaires, voire nonagénaires.Il leur faudra porter leurs poubelles jusqu’au bout de la rue, ou bien payer quelqu’un pour le faire, alors qu’ils s’acquittent de la taxe sur les ordures ménagères. »
Ces habitants craignent aussi « les nuisances causées par l’accumulation de poubelles », en particulier l’été, par fortes chaleurs.

Et la démocratie locale ?

Ils espèrent être entendus. « Pour l’instant, Rennes métropole a prévu d’installer des conteneurs collectifs au bout de l’allée ou sur le boulevard Jacques-Cartier, en ne proposant aucune autre alternative » , écrivent encore ces habitants,en demandant à être reçus rapidement. « N’est-ce pas en totale contradiction avec le programme des Assises de la démocratie locale que vient de lancer Rennes métropole dans les quartiers ? »
Une étude est en cours, avec deux possibilités : soit créer un point de regroupement, soit installer des conteneurs enterrés. Mais toujours en entrée de voie. « En juin, nous avons effectué des essais avec un camion de petit gabarit, rappelle le vice-président de Rennes métropole,pour montrer qu’il n’est pas fermé au dialogue.
Le retournement était possible, en empiétant en partie sur le domaine privé. Le propriétaire ayant refusé, nous n’avons pas d’autres solutions. »

par Olivier Berrezai

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s