Intervention de Françoise Rubion sur le Plan de Protection de l’Atmosphère (PPA)

Contexte : il s’agissait de voter pour le PPA assorti de remarques (Pièce annexe 2)

 

Intervention délibération 24 – PPA

 

Monsieur le Président, chers collègues,

Pour cette délibération, il nous est demandé à la fois d’émettre un avis sur le Plan de protection de l’atmosphère mais aussi sur les réserves à ce plan.

Nous donnons un avis favorable au PPA qui nous paraît prendre en compte l’ensemble des enjeux de notre agglomération en matière de pollution atmosphérique mais aussi faire des propositions censées compte-tenu de la situation.

Nous sommes déçus par les réserves émises sur ce PPA, il nous semble qu’elles trahissent un défaut d’ambition politique concernant la réduction des émissions de dioxyde d’azote et de particules. En témoignent tous les mots relevant du champ lexical de l’impossible et le rejet de la faute sur le dos de l’État alors que Rennes Métropole bénéficie largement de compétences pour passer en dessous des seuils légaux d’émission de pollutions atmosphériques.

Nous rappelons que, ces derniers mois, avec les autres partis issus de la liste « Changez la ville », nous sommes revenus plusieurs fois sur des alternatives moins polluantes dans les domaines des déplacements, de l’urbanisme et du chauffage. Certaines de ces alternatives, comme le RER rennais par exemple, doivent d’ailleurs faire l’objet d’études comme s’y était engagé le Parti Socialiste dans l’accord d’entre-deux tours.

Plus précisément, nous sommes persuadés qu’une baisse durable des pollutions atmosphériques ne pourra passer que par la sortie à terme de l’incinération des déchets car comme l’indique le rapport, les installations de combustion (dont l’incinérateur de Villejean occupe une place prépondérante) représentent la deuxième source d’émission de pollutions atmosphériques. C’est pourquoi nous nous félicitons que Rennes Métropole ait déposé un dossier pour faire parti du programme « Zéro déchet » et ainsi entrevoir un avenir sans incinérateur.

L’ambivalence de cette délibération entre un PPA qui va dans le bon sens et des remarques trop peu ambitieuses nous pousse à l’abstention.

Merci de votre attention.

S7-INRETS-pollution-atmospherique-comment-passer-de-l-evaluation-des-couts-a-la-decision-politique-1576

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s