Tribune dans « Le Rennais », août 2014

Dernier été à Rennes, sans toit ?

Cet été, une soixantaine de migrants dont 23 enfants et 3 femmes enceintes ont été contraints de vivre sous des tentes à Cleunay.

Abandonnés par la préfecture malgré ses obligations légales, ils vivent depuis des mois dans des conditions sanitaires et de sécurité très précaires. Sans logement stable, ces personnes ne peuvent se soigner, ne peuvent scolariser durablement leurs enfants. Pire, ils sont désormais la proie de groupuscules racistes.

Nous avons conscience qu’il s’agit bien d’une compétence de l’État, gravement défaillant dans ce domaine. La ville de Rennes a su agir mais de façon trop ponctuelle. Des nuitées d’hôtel sont proposées aux plus fragiles. Cette réponse, si elle permet de protéger provisoirement les familles avec jeunes enfants, nous semble coûteuse et peu adaptée. Face à ces
situations qui perdurent, l’ensemble des forces de gauche de la municipalité doit proposer des solutions alternatives dans des conditions décentes : recenser et mettre à disposition des locaux vides et travailler en confiance avec les associations de soutien aux migrants.

Comme Grenoble et Bourg en Bresse, soyons un laboratoire d’innovation sociale.

A l’heure du renforcement des métropoles, et donc de la concentration des activités des richesses, il ne faut s’étonner que notre territoire attire de nouvelles populations en recherche de mieux vivre. Développer notre métropole c’est donc savoir accueillir toutes les populations quelque soit leur revenus et leur origine.

La ville humaniste à laquelle nous aspirons est une ville, qui en pleine et réelle intelligence, met à l’abri de façon durable des personnes qui depuis des mois errent sur notre territoire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s