Après l’insupportable agression des migrants de Cleunay …

Des migrants sont depuis plusieurs semaines abrités, faute de solution digne, dans un camp de fortune à Cleunay. Les conditions d’hygiène y sont insuffisantes, le respect de la dignité et de l’intimité y est quasiment impossible.

Dans la nuit du 1er au 2 août, ces migrants ont été victimes d’une agression par 8 individus munis de chaines en métal. Ils ont proférés des propos racistes, ont renversé nourritures et objets, fait des rodéos en voiture et ont promis de revenir. De telles agressions sont intolérables.

Les élus du Front de gauche, ainsi que ceux d’EELV, condamnent avec la plus grande fermeté cette agression. Celle-ci est le résultat de la montée d’attitudes d’individus ou de groupuscules d’extrême droite qui se déploient et agissent à l’ombre de la progression du FN et hésitent désormais de moins en moins à s’en prendre aux organisations démocratiques (il y a eu en mai juin trois actes de dégradations du local du Parti de Gauche à Rennes) et aux personnes. Les personnes visées sont celles que leur idéologie fascisante veut exclure de notre société commune. C’est le cas des migrants à Cleunay. Cela pourrait être le cas pour d’autres personnes (syndicalistes, homosexuels, immigrés).

Campement Cleunay

Cette agression est aussi le fruit d’une situation politique. La situation des migrants de Cleunay est liée à l’absence de réponse en termes d’hébergement décent. La Ville de Rennes en laissant à la rue ces migrant porte une part de responsabilité dans cette agression. Laisser des personnes à la rue c’est les mettre à la merci d’agressions de racistes, de membres ou sympathisants d’organisations de l’extrême droite radicale.  Il faut un logement  digne pour ces migrants et une réponse ferme, claire pour contrer ce genre d’agresseurs. A défaut, ce type d’incident grave se reproduira avec potentiellement des issues dramatiques.

Depuis cette agression se sont les militants des organisations et associations qui soutiennent les migrants qui en assurent, par leur présence et leur implication forte, une certaine  sécurité. L’Etat pour la sécurité et la Mairie pour l’hébergement doivent prendre très rapidement des décisions claires et efficaces.

Les élus du Front de Gauche.
Ci-dessous le communiqué de l’association « Un toit c’est un droit » très présente auprès des migrants.Communiqué agression raciste
Publicités

3 réflexions sur “Après l’insupportable agression des migrants de Cleunay …

  1. Pingback: La vie dérégulée (1) | Les 7 du Québec

  2. Pingback: Agression fasciste de migrants

  3. Pingback: Gregory Smith

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s