Intervention de Yannick Le Gargasson en réponse aux voeux du PS, de l’UMP et d’EELV sur la réforme territoriale lors du Conseil de Rennes Métropole du 19 juin 2014

« Il y a deux absents dans les textes trois proposés respectivement par les groupes d’élus , PS, Droite, EELV du Conseil de Rennes Métropole.

En premier lieu la démocratie, la démocratie directe, la démocratie de proximité. Les textes ne proposent pas de contre-pouvoir par exemple à celui des Métropoles. Il n’y a rien sur la maîtrise de la croissance de ces techno- structures éloignées des réalités et notamment des réalités sociales. Ces Métropoles aspirent souvent les ressources des territoires voisins, qui sont souvent d’ailleurs des territoires ruraux.

Qu’en est –il, au sein de ces textes, des capacités référendaires, des capacités continuelles des citoyens à saisir les assemblées délibérantes de sujets, de propositions, d’interpellations ? Il y a donc ici dans tous ces textes un grand absent : le peuple.

En second, le rôle de l’Etat : Il n’y a rien sur ses vertus en termes d’égalité sur tout le territoire, de résistance face aux puissances économiques, de capacité de régulation. Les textes proposés n’identifient pas le risque de concurrence accrue entre les régions et leurs effets sur les populations, la précarité de l’emploi. Des pouvoirs accrus aux Régions telles que définies augmenteront les inégalités entre territoires.

De fait, les élus du PG ne voteront pour aucun de ces textes »

 

IMG_20140619_204753(Conseil de Rennes métropole, le 19/06/14)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s